Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles



Poèmes
Informations sur le poète
Femme de lettres française (1876-1933) dont la poésie lyrique et néoromantique exprime un amour sensuel de la nature et de la vie.

177 poèmes (Page 6 sur un total de 89 pages)


Aucun jour je ne me suis dit
Que
tu pouvais être mortel.
Tu
ressembles au paradis,
À
tout ce qu'on croit éternel !
-
Mais, ce soir, j'ai senti, dans l'air
Humide
d'un parc triste et blême,
La
terreuse odeur des asters
Et
du languissant chrysanthème...
Quoi
! tu peux mourir ! - et je t'aime !
Poème de l'amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 164 votes


Automne pluvieux, mélancolique automne,
Remets
cet ami dans mes bras !
Que
m'importent ton eau, tes râles monotones,
Ton
dépit, ton sombre embarras,

Si
, dédaignant soudain tes humides rafales,
Je
retrouve le tiède été
Près
d'un corps chaleureux, et que mon front s'installe
Dans
la douceur de son côté !

-
Grâce d'un calme flot épandu dans une anse
Qui
le limite et le détient !
Partage
, ô mon amour, le délassant silence
De
mon être réduit au tien...
Poème de l'amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 163 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses