Poème peuplier - 1 Poèmes sur peuplier



Poèmes

1 poème

Phonétique (Cliquez pour la liste complète) : épaler épalera épalerai épalerais épalerait épaleras épaulard épauler épaulera épaulerai épaulerais épaulerait épauleras épaulière épaulières épeler épellera épellerai épellerais épellerait épelleras épeuler épeulera épeulerai épeulerais épeulerait épeuleras épiler épilera ...


Dans l'azur de l'avril, dans le gris de l'automne,
Les
arbres ont un charme inquiet et mouvant.
Le
peuplier se ploie et se tord sous le vent,
Pareil
aux corps de femme où le désir frissonne.

Sa
grâce a des langueurs de chair qui s'abandonne,
Son
feuillage murmure et frémit en rêvant,
Et
s'incline, amoureux des roses du Levant.
Le
tremble porte au front une pâle couronne.

Vêtu
de clair de lune et de reflets d'argent,
S
'effile le bouleau dont l'ivoire changeant
Projette
des pâleurs aux ombres incertaines.

Les
tilleuls ont l'odeur des âpres cheveux bruns,
Et
des acacias aux verdures lointaines
Tombe
divinement la neige des parfums.
Les arbres
Poèmes de Renée Vivien

Citations de Renée Vivien
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 302 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poème peuplier - 1 Poèmes sur peuplier


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses