Poème soiree - 1 Poèmes sur soiree



Poèmes

1 poème

Phonétique (Cliquez pour la liste complète) : Sard sari saris saros sarrau sarraus saur saura saurai saurais saurait sauras saurât saure sauré saurée saurées saurer saurera saurerai saurerais saurerait saureras saures saurés sauri saurie sauries saurir ...


Ô muse de mon cœur, amante des palais,
Auras-tu
quand janvier lâchera ses Borées,
Durant
les noirs ennuis des neigeuses soirées,
Un
tison pour chauffer tes deux pieds violets ?

Ranimeras-tu
donc tes épaules marbrées
Aux
nocturnes rayons qui percent les volets ?
Sentant
ta bourse à sec autant que ton palais,
Récolteras-tu
l'or des voûtes azurées ?

Il
te faut, pour gagner ton pain de chaque soir,
Comme
un enfant de chœur, jouer de l'encensoir,
Chanter
des Te Deum auxquels tu ne crois guère,

Ou
, saltimbanque à jeun, étaler tes appas
Et
ton rire trempé de pleurs qu'on ne voit pas,
Pour
faire épanouir la rate du vulgaire.
La muse vénale
Poèmes de Charles Baudelaire

Citations de Charles Baudelaire
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 261 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poème soiree - 1 Poèmes sur soiree


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses