Poème cachee - 2 Poèmes sur cachee


2 poèmes


Phonétique (Cliquez pour la liste complète) : cacha cachai cachais cachait cachas cachât cache caché cachée cachées caches cachés cachet cacheté cachot cachou cachous Cauchy coach coaches cocha cochai cochais cochait cochas cochât coche coché cochée ...


Nous avons fait la nuit je tiens ta main je veille
Je
te soutiens de toutes mes forces
Je
grave sur un roc l'étoile de tes forces
Sillons
profonds où la bonté de ton corps germera
Je
me répète ta voix cachée ta voix publique
Je
ris encore de l'orgueilleuse
que
tu traites comme une mendiante
Des
fous que tu respectes des simples où tu te baignes
Et
dans ma tête qui se met doucement d'accord avec la tienne avec la nuit
Je
m'émerveille de l'inconnue semblable à toi semblable à tout ce que j'aime
Qui
est toujours nouveau.
Nous avons fait la nuit
Poèmes de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

Citations de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 420 votes


Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les
hommes courent haletants,
Mars
qui rit, malgré les averses,
Prépare
en secret le printemps.

Pour
les petites pâquerettes,
Sournoisement
lorsque tout dort,
Il
repasse des collerettes
Et
cisèle des boutons d'or.

Dans
le verger et dans la vigne,
Il
s'en va, furtif perruquier,
Avec
une houppe de cygne,
Poudrer
à frimas l'amandier.

La
nature au lit se repose ;
Lui
descend au jardin désert,
Et
lace les boutons de rose
Dans
leur corset de velours vert.

Tout
en composant des solfèges,
Qu
'aux merles il siffle à mi-voix,
Il
sème aux prés les perce-neiges
Et
les violettes aux bois.

Sur
le cresson de la fontaine
le cerf boit, l'oreille au guet,
De
sa main cachée il égrène
Les
grelots d'argent du muguet.

Sous
l'herbe, pour que tu la cueilles,
Il
met la fraise au teint vermeil,
Et
te tresse un chapeau de feuilles
Pour
te garantir du soleil.

Puis
, lorsque sa besogne est faite,
Et
que son règne va finir,
Au
seuil d'avril tournant la tête,
Il
dit : Printemps, tu peux venir !
Premier sourire du printemps
Poèmes de Théophile Gautier

Citations de Théophile Gautier
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 790 votes