Poème Envole+toi - 6 Poèmes sur Envole+toi



Poèmes

6 poèmes

Phonétique (Cliquez pour la liste complète) : enveloppa enveloppai enveloppaient enveloppais enveloppait enveloppâmes enveloppant enveloppante enveloppantes enveloppants enveloppas enveloppasse enveloppassent enveloppasses enveloppassiez enveloppassions enveloppât enveloppâtes enveloppe enveloppé enveloppée enveloppées enveloppement enveloppements enveloppent envelopper enveloppera envelopperai envelopperaient ...


Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur
, Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins ;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !
Élévation
Poèmes de Charles Baudelaire

Citations de Charles Baudelaire
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 351 votes


L'autre exemple est tiré d'animaux plus petits.
Le
long d'un clair ruisseau buvait une colombe
Quand
sur l'eau se penchant une fourmis y tombe
Et
dans cet océan l'on eût vu la fourmis
S
'efforcer, mais en vain, de regagner la rive.
La
colombe aussitôt usa de charité :
Un
brin d'herbe dans l'eau par elle étant jeté,
Ce
fut un promontoire où la fourmis arrive.
Elle
se sauve ; et là-dessus
Passe
un certain croquant qui marchait les pieds nus.
Ce
croquant, par hasard, avait une arbalète.
Dès
qu'il voit l'oiseau de Vénus,
Il
le croit en son pot, et déjà lui fait fête.
Tandis
qu'à le tuer mon villageois s'apprête,
La
fourmis le pique au talon.
Le
vilain retourne la tête :

La
colombe l'entend, part, et tire de long
Le
soupé du croquant avec elle s'envole :
Point
de pigeon pour une obole.
La Colombe et la Fourmi
Poèmes de Jean de La Fontaine

Citations de Jean de La Fontaine
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 172 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poème Envole+toi - 6 Poèmes sur Envole+toi


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses