Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles



Poèmes
Informations sur le poète
Femme de lettres française (1876-1933) dont la poésie lyrique et néoromantique exprime un amour sensuel de la nature et de la vie.

177 poèmes (Page 5 sur un total de 89 pages)


Amour, pourquoi toujours mêler ton nom divin
À
la mort sombre et négative ?
Toi
seul es évident, tout autre espoir est vain,
Rien
n'est rien, hormis ceux qui vivent.

Toi
seul poses l'empreinte allègre de tes pas
Sur
la cruelle et sourde terre.
Tout
est brutal et froid. - Toi seul es un mystère,
Puisque
la mort n'existe pas !...
Poème de l'amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 153 votes


Amour, pourquoi toujours mêler ton nom divin
À
la mort sombre et négative ?
Toi
seul es évident, tout autre espoir est vain,
Rien
n'est rien, hormis ceux qui vivent.

Toi
seul poses l'empreinte allègre de tes pas
Sur
la cruelle et sourde terre.
Tout
est brutal et froid. - Toi seul es un mystère,
Puisque
la mort n'existe pas !...
Poème de l'amour
Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles

Citations de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 153 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poèmes de Anna de Brancovan, comtesse de Noailles


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses