Poème argent - 16 Poèmes sur argent



Poèmes

16 poèmes

Synonymes (Cliquez pour la liste complète) : argenterie avoir bien biens bijouterie billet blé bourse braise capital denier deniers douille écus espèce ferraille finance finances flouze fonds fortune fraîche fric galette monnaie numéraire oseille osier papier-monnaie ...

Phonétique (Cliquez pour la liste complète) : araignée araignées argent argenta argentai argentaient argentais argentait argentâmes argentan argentans argentant argentas argentasse argentassent argentasses argentassiez argentassions argentât argentâtes argente argenté argentée argentées argentent argenter argentera argenterai argenteraient ...


Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur
, Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins ;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !
Élévation
Poèmes de Charles Baudelaire

Citations de Charles Baudelaire
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 351 votes


Je vous aime, ô jeune fille !
Aussi
lorsque je vous vois
Mon
regard de bonheur brille,
Aussi
tout mon sang pétille
Lorsque
j'entends votre voix.

Douce à mon amour timide,
Vous
en accueillez l'aveu,
Mais
sans qu'un rayon humide
Argente
votre œil limpide,
Lac
pur où dort le ciel bleu.

Pourquoi cette retenue ?
Entre
nous rien de caché.
Enfant
! votre âme ingénue
Peut
se montrer toute nue
Comme
Eve avant le péché.

C'est un amour sans mélange
Que
l'amour que j'ai pour vous,
Frais
comme au cœur la louange,
Ardent
à toucher un ange,
Pur
à rendre Dieu jaloux.

 


Je vous aime, ô jeune fille !
Poèmes de Théophile Gautier

Citations de Théophile Gautier
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 188 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poème argent - 16 Poèmes sur argent


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses