Poème personne - 24 Poèmes sur personne



Poèmes

24 poèmes

Phonétique (Cliquez pour la liste complète) : épeurassent épeurassions épierrassent épierrassions éprissions épurassent épurassions hypersensibilité hypersensibilités hypersensible hypersensibles hypersonique hypersoniques paraissaient paraissant paraissent paraissions paraissons parassent parassions parasynthétique parasynthétiques parerassent parerassions paressaient paressant paressent paressions paressons ...


Bercée de chair frémissante pâture
Sur
les rives du sang qui déchirent le jour
Le
sang nocturne l’a chassée
Échevelée
la gorge prise aux abus de l’orage
Victime
abandonnée des ombres
Et
des pas les plus doux et des désirs limpides
Son
front ne sera plus le repos assuré
Ni
ses yeux la faveur de rêver de sa voix
Ni
ses mains les libératrices.

Criblée
de feux criblée d’amour n’aimant personne
Elle
se forge des douleurs démesurées
Et
toutes ses raisons de souffrir disparaissent.
Bercée de chair frémissante pâture
Poèmes de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

Citations de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 226 votes


Dans mon chagrin, rien n'est en mouvement
J
'attends, personne ne viendra
Ni
de jour, ni de nuit
Ni
jamais plus de ce qui fut moi-même

Mes
yeux se sont séparés de tes yeux
Ils
perdent leur confiance, ils perdent leur lumière
Ma
bouche s'est séparée de ta bouche
Ma
bouche s'est séparée du plaisir
Et
du sens de l'amour, et du sens de la vie
Mes
mains se sont séparées de tes mains
Mes
mains laissent tout échapper
Mes
pieds se sont séparés de tes pieds
Ils
n'avanceront plus, il n'y a plus de route
Ils
ne connaîtront plus mon poids, ni le repos

Il
m'est donné de voir ma vie finir
Avec
la tienne
Ma
vie en ton pouvoir
Que
j'ai crue infinie

Et
l'avenir mon seul espoir c'est mon tombeau
Pareil
au tien, cerné d'un monde indifférent
J
'étais si près de toi que j'ai froid près des autres.
Ma morte vivante
Poèmes de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard

Citations de Eugène Emile Paul Grindel, dit Paul Eluard
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 243 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poème personne - 24 Poèmes sur personne


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses