Poème rivages - 5 Poèmes sur rivages



Poèmes

5 poèmes

Phonétique : ravage ravagé ravagea ravageai ravageais ravageait ravageas ravageât ravagée ravagées ravages ravagés ravivage ravivages rivage rivages


Quand Don Juan descendit vers l'onde souterraine
Et
quand il eut donné son obole à Charon,
Un
sombre mendiant, œil fier comme Antisthène,
D
'un bras vengeur et fort saisit chaque aviron.

Montrant
leurs seins pendants et leurs robes ouvertes,
Des
femmes se tordaient sous le noir firmament,
Et
, comme un grand troupeau de victimes offertes,
Derrière
lui traînaient un long mugissement.

Sganarelle
en riant lui réclamait ses gages,
Tandis
que Don Luis avec un doigt tremblant
Montrait
à tous les morts errant sur les rivages
Le
fils audacieux qui railla son front blanc.

Frissonnant
sous son deuil, la chaste et maigre Elvire,
Près
de l'époux perfide et qui fut son amant,
Semblait
lui réclamer un suprême sourire
brillât la douceur de son premier serment.

Tout
droit dans son armure, un grand homme de pierre
Se
tenait à la barre et coupait le flot noir ;
Mais
le calme héros, courbé sur sa rapière,
Regardait
le sillage et ne daignait rien voir.
Don Juan aux enfers
Poèmes de Charles Baudelaire

Citations de Charles Baudelaire
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 250 votes


Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
Je
respire l'odeur de ton sein chaleureux,
Je
vois se dérouler des rivages heureux
Qu
'éblouissent les feux d'un soleil monotone ;

Une
île paresseuse où la nature donne
Des
arbres singuliers et des fruits savoureux ;
Des
hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et
des femmes dont œil par sa franchise étonne.

Guidé
par ton odeur vers de charmants climats,
Je
vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor
tout fatigués par la vague marine,

Pendant
que le parfum des verts tamariniers,
Qui
circule dans l'air et m'enfle la narine,
Se
mêle dans mon âme au chant des mariniers.
Parfum exotique
Poèmes de Charles Baudelaire

Citations de Charles Baudelaire
Plus sur ce poème | Commenter le poème | Imprimer le poème
| Envoyer à un ami | Voter pour ce poème | 254 votes


Poètes


Votre commentaire sur Poème rivages - 5 Poèmes sur rivages


Le poème n’est point fait de ces lettres que je plante comme des clous, mais du blanc qui reste sur le papier.
[ Paul Claudel ] Extrait de Cinq Grandes Odes, Les Muses